Portrait du polyglotte amoureux en infidèle

polyglotte amoureux en infidèle

Avec février reviennent toutes sortes d’idées farfelues : on révère l’amour, on se goinfre de chocolat, et on souhaite le meilleur aux personnes qui portent fièrement le nom d’un obscur marieur. Il est de mauvais ton, lors de ces célébrations, de parler d’infidélité. C’est pourquoi j’ai sagement attendu quelques jours avant de t’entretenir, cher amoureux des langues, d’un sujet délicat : ton infidélité. Avoue tout : oui, tu délaisses ta langue maternelle pour les chimères vibrantes des langues étrangères ; oui, tu en perds ton français. C’est dommage. C’est même dangereux si tu exerces une profession rédactionnelle. Je ne te jetterai pas la pierre, car je suis aussi coupable. Aujourd’hui, je t’invite donc à te repentir et à retomber amoureux de ta langue maternelle. Parce que, le 22 février, c’était sa fête, à la langue maternelle.

Lettre ouverte à Umberto Eco (et bisous)

Umberto Eco profitant du plaisir infini de sa bibliothèque

Cher Umberto, Si tu savais à quel point je suis triste ce matin… On se tutoie, hein, ça ne t’embête pas ? En gros, j’aurais bien aimé que tu restes encore un peu. Parce que tu avais l’érudition facile, l’érudition drolatique, l’érudition universelle. Parce que derrière ton air affable se cachait un redoutable sémioticien / traductologue / linguiste / philosophe / romancier / humaniste (merci d’ajouter les mentions utiles), capable d’exposer des idées complexes avec une clarté déconcertante. Une plume incomparable. Un curieux sans bornes. Un homme de convictions. Ton Lector in Fabula a chamboulé mon approche de la lecture et du texte ; ton Saumon voyage toujours dans mon étroit cerveau pour me faire réfléchir avec humour ; ton Dire presque la même chose a scellé une passion dont j’ai fait mon métier. Alors, le seul mot qui me vient, là, comme ça, c’est “MERCI”. Merci pour ta pertinence, ton impertinence, ta Continue reading Lettre ouverte à Umberto Eco (et bisous)

Salut, toi !

Salut toi

Cher lecteur, Le blog sur lequel tu viens d’atterrir avec plus ou moins de grâce a été créé dans le but de partager des informations et réflexions relatives au monde fascinant des langues, de la traduction et de la linguistique. Rien de trop académique : un zeste de sérieux, une touche d’humour et, surtout, une bonne dose de passion. Alors sois le bienvenu, et fais comme chez toi. À très vite !