Gestion de projets de traduction : Super Nancy à la rescousse

J’ai toujours eu un peu de mal à lire à la plage. Du coup, cet été, je suis restée bien à l’abri du soleil, euh, non, des intempéries, et j’ai lu pour toi. Puis je me suis dit que, tant qu’à rester enfermée, je pourrais tout aussi bien créer une nouvelle rubrique avec mes notes de lecture, rubrique qui serait intelligemment intitulée “J’ai lu pour toi”. Ce qui ne te dispense pas de lire pour toi.

Bref, je me lance avec Comment gérer vos projets de traduction, de Nancy Matis, publié en français chez edi.pro en 2010.

Ah oui, mais ça cause de quoi ?

Comment gérer vos projets de traduction est un ouvrage consacré à… la gestion de projets de traduction.

comment-gerer-vos-projets-de-traduction-9782874960529

Pas d’arnaque sur la marchandise : Nancy nous fait découvrir ou redécouvrir le cycle de vie d’un projet dans une agence de traduction ou chez un traducteur indépendant, depuis le premier contact avec le client jusqu’à l’archivage des fichiers.

Et c’est bien, ce truc sur la gestion de projets de traduction ?

Et c’est bien.

Nancy, elle sait de quoi elle parle : elle a bossé pas mal de temps en société de traduction avant de fonder la sienne. Elle est tellement au top qu’elle enseigne la gestion de projets aux futurs collègues. Carrément.

Son livre, court, se lit en quelques heures mais regorge d’infos à aller repiocher quand le besoin s’en fait sentir. On trouve notamment un nombre impressionnant d’exemples bienvenus pour donner de la matière aux conseils et données parfois assez techniques. On passe par toutes les étapes centrales, comme tu peux le voir dans la table des matière habilement reproduite ci-dessous.

TM_Traduction1TM_Traduction2

Les modèles d’établissement de tarifs, de devis, de factures, de bons de commandes, d’emplois du temps, de calculs de marges… peuvent être directement appliqués dans la pratique et sont d’ailleurs conçus dans cette optique. Tous en cœur : “Merci Nancyyyyy “

Si tu hais viscéralement les exemples de tout poil, pas de souci : passe-les et reviens-y quand tu te sentiras de le faire. Tu n’as pas besoin d’info sur la mise au point d’un planning parce que tu es surhumain ? Allez, saute ce chapitre.

Comment gérer vos projets de traduction se consulte, se parcourt et se découvre selon tes goûts et tes besoins. Perso, j’ai tout lu d’une traite, et j’en suis sortie avec la tête et un carnet de notes bien remplis !

Alors, c’est l’amour fou ?

J’avoue tout : c’est presque l’amour fou !

Si je devais chercher la petite bête, je dirais simplement qu’il y a quelques coquilles (appel à Nancy : pour la prochaine édition, j’accepte d’être correctrice volontaire désignée d’office) et que l’orientation localisation de logiciels est parfois un peu trop présente (ce qui reste intéressant, parce qu’on a souvent du mal à réaliser la quantité d’opérations impliquées dans ces projets complexes).

Donc je peux l’offrir à ma tata pour Noël ?

Étant donné le panorama très complet qu’offre l’ouvrage, je le recommanderais à différents types de publics (dont ta tata fait peut-être partie) :

  • futurs traducteurs ou traducteurs  débutants qui voudraient comprendre le fonctionnement d’une agence de traduction ;
  • traducteurs indépendants ne travaillant qu’avec des clients directs (j’vous jure, j’en ai vu) et qui se demanderaient comment ça se passe de l’autre côté histoire de trouver un peu d’inspiration ;
  • traducteurs qui voudraient en savoir plus sur une potentielle carrière de gestionnaire de projets ;
  • PM débutants qui aimeraient se mettre rapidement à niveau et envisager prestement les différentes responsabilités qu’entraîne la gestion de projets de traduction ;
  • clients qui éprouvent quelques difficultés à comprendre pourquoi “c’est si long et si cher alors que Google Translate ça marche super bien”.

Les adjectifs qualificatifs de la fin

Comment gérer vos projets de traduction en trois adjectifs qualificatifs, ce serait :

  • foisonnant
  • technique
  • indispensable

Chapitres supplémentaires

Tu veux prolonger les effets bénéfiques de cette lecture pour améliorer ta gestion de projets de traduction (ou, carrément, pour découvrir ce que c’est) ? Parfait !

  • Si tu veux te faire une idée de l’intérêt du bouquin et des différents chapitres qui le composent, l’essentiel est ici et 
  • Nancy aime définitivement partager des infos ; elle a d’ailleurs créé un site sur lequel elle répertorie des articles intéressants pour les traducteurs, Tranlation Bookmarking
  • Tu peux aussi te référer à cet article, dont le propos est majoritairement consacré à la faisabilité d’un projet
  • Et, pour finir, tu peux t’exercer aux arts du devis et du planning sur cette page

Tu as lu Comment gérer vos projets de traduction ? Tu gères déjà comme un pro ? Tu aimes partager tes “never ever again” ? Je suis tout ouïe !

2 thoughts on “Gestion de projets de traduction : Super Nancy à la rescousse

  1. Merci beaucoup pour ces commentaires, Anne-Sophie ! C’est vraiment SUPER !! 🙂
    Je suis ravie de l’intérêt de tant de personnes pour la gestion de projets de traduction et bien entendu, extrêmement contente que mon livre puisse être utile.
    J’espère pouvoir bientôt consacrer du temps à un deuxième volume. S’il paraît en français, je penserai à vous ;-). Mes relecteurs habituels seront ravis d’avoir un coup de main LOL.
    En attendant, rendez-vous aux cours et aux séminaires de PM !
    Amicalement
    Nancy

  2. Pingback: Qualité en traduction : ce débat sans fin - Les Notes d'Owlet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*